Le jeûne et la méditation ludique: un jeu d’enfants !

Nous allons nous réunir, chaque soir, durant une semaine pour jeûner, méditer, prier, nous allons chercher une purification dans le plus profond de nous-même.
Cette démarche de purification, de travail spirituel sera un moment de joie intérieure et de joie d’être ensemble.

Mais cette année nous allons chercher une joie parfois égarée, la joie manifestée par l’expression de notre corps : le rire.

Pris par le travail, les soucis, nous ne rions plus, nous n’en avons simplement plus l’habitude !
Comment nous libérer, même pour un moment, de toutes ces pensées parasites qui envahissent nos esprits, qui sont la source de notre stress et à l’origine de nos colères ?

Essayons par le rire sans raison, un exercice volontaire de joie libératrice.
Tous ensembles, durant quelques minutes, chaque soir de rencontre, nous vous proposons de rire, de faire monter de manière volontaire cette expression de gaieté en nous aidant avec des exercices de respiration profonde.

Ceci est une technique développée par un médecin indien, où les participants sont invités à s’amuser par des jeux enfantins, purs et simples, sans moqueries et sans jugement. Pratiqué quelques minutes, ce rire volontaire se transforme en rire spontané, en bienveillance, et nous permet de donner une empreinte plus légère à notre journée et à faciliter les relations avec notre entourage.

Le rire, par ce mouvement de vibration, masse et oxygène nos organes, relâche nos muscles, transmet bonheur, et même au niveau cérébral nous aide à produire un surplus d’endorphines. Il nous permet de lâcher-prise.

La joie se travaille, se cultive … s’apprend, et celle-ci sera peut être une manière pour se réapproprier un peu de cette faculté de prendre la vie du bon côté, de s’amuser des petites choses, d’être heureux pour rien.

Ce sera notre nourriture, notre méditation ludique, notre message de paix.

Alessandra

Subscribe

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Comments are closed.